Le vin fait-il grossir ?

Le vin fait-il grossir ?

Il est important de surveiller sa santé et sa nutrition. Les plus soucieux de leurs poids se posent notamment des questions sur le vin, boisson qui accompagne savoureusement les repas. S’il est le témoin privilégié de belles histoires et de beaux souvenirs autour d’une table, il pourrait avoir de multiples facettes confrontées à la science de la nutrition. Beaucoup se posent notamment la question : le vin fait-il grossir ?

L’alcool en général

Certains aliments que nous consommons contiennent de l’alcool. Notre organisme en a d’ailleurs besoin quotidiennement, mais à petite dose.

Le vin fait-il grossir ?
Le vin est une boisson alcoolisée qui présente des bienfaits sur la santé.

Cependant, la bière, le rhum ou les autres types d’alcool contiennent un taux de sucre et de calories élevé. Leur consommation entraînerait donc une prise de poids. En vérité, ils ne contiennent que peu de chose qui serait profitable à l’organisme.

Par contre, le vin est une boisson alcoolisée qui possède des caractéristiques utiles à la digestion et au corps. Ce serait une des raisons pour lesquelles les méditerranéens, consommateurs plus ou moins réguliers de ce breuvage sont aussi peu affectés par les maladies se rapportant à la circulation sanguine. 

Les différents vins

Il existe différentes variété de vins :

  • Rouge
  • Blanc
  • Rosé

Ils se différencient essentiellement par leur couleur et leur saveur et se choisissent généralement en fonction du repas à accompagner.

Pour parvenir à obtenir ces variétés, le viticulture applique des processus bien précis dès la culture jusqu’à la mise en bouteille.

Bien entendu, le cépage de la vigne est la base. Viennent ensuite la préparation et la production.

C’est d’abord la peau du raisin avec lequel on fait les boissons qui les rend différentes. Ensuite, les types de macération lors de la préparation apportent des saveurs uniques. C’est d’ailleurs à partir de cette étape que les procédés commencent à diverger.

Le vin et la santé

Plusieurs médecins conseillent la consommation quotidienne d’un verre de vin rouge pour prévenir ou remédier aux problèmes cardiovasculaires. La boisson a bien d’autres vertus de par ses propriétés chimiques provenant principalement du raisin.

Grâce au polyphénol contenu dans ce fruit et l’alcool issu de la fermentation, le vin dévoile des facettes intéressantes pour le système cardiovasculaire. D’ailleurs, de nombreuses statistiques et recherches démontrent ses aspects antioxydants, vasodilatateurs et anti-agrégants.

Cependant, il ne faut pas oublier que la boisson est alcoolisée. Cela vient à dire qu’elle apporte bien une certaine quantité de calories. En plus s’ajoutent les pesticides venant des plantations qui peuvent dangereusement déteindre sur la santé des intolérants.

Les vertus du vin

Certaines recherches prouvent que le vin facilite la circulation du sang. Cette boisson contribuerait éviter l’infarctus du myocarde et améliore le rythme cardiaque. En plus des vertus sur la santé cardiovasculaire, la boisson aide également à la digestion.

En plus des vertus énoncées plus haut, le vin consommé modérément ralentit la détérioration de l’organisme et lutte contre le vieillissement, le cancer du pancréas, le surpoids, les effets néfastes des radiations, la septicémie, la maladie d’Alzheimer et de Parkinson.   

Les dangers du vin

Depuis toujours, les médecins mettent en garde contre les dangers de l’alcool. En effet, la consommation excessive et exagérée de l’alcool augmente les risques de cancer sur tout le système digestif.

Consommés de façon excessive et irraisonnée, la bière, l’apéritif, l’alcool fort ou même le vin peuvent être très dangereux à cause de l’éthanol qui augmente les risques de cancer du larynx, de l’œsophage, du foie, du côlon, du rectum et du sein.

Le vin fait-il grossir ?
L’abus du vin est dangereux pour la santé à cause de l’ethanol qu’il contient.

Les docteurs affirment également que l’excès de consommation entraînerait une arythmie. A cela s’ajoutent l’atteinte du foie ou la cirrhose et les risques d’insomnie à cause du sursaut du taux d’adrénaline après un sommeil alcoolisé.

Par ailleurs, il existe un dernier facteur de danger à connaître : le dioxyde de soufre. C’est en effet un additif dangereux. Il aide à la conservation de la boisson mais peut déclencher des manifestations d’intolérance comme des maux de tête ou des démangeaisons.

Le vin et les repas

Beaucoup de Français boivent du vin avant, pendant et après les repas. En effet, pour ouvrir l’appétit, la boisson relâche le pylore, un muscle séparant l’estomac de l’intestin. Grâce à deux ou trois gorgées, le muscle est décontracté et vide plus vite l’estomac, d’où une sensation de faim.

Boire un peu de vin pendant le repas améliore la digestion. Il contient en fait une substance appelée histamine qui aide l’estomac à la sécrétion de suc gastrique. La nourriture est donc plus rapidement et facilement transformée.

Boire après les repas pour mieux digérer est souvent un prétexte pour boire un peu plus et prolonger une bonne soirée. Cependant, pour vous qui faites attention à votre ligne, cela représente un excès de calories difficiles à brûler.            

Le vin fait-il grossir ?

Tout est dans la manière de consommer ! Si vous voulez prendre du plaisir et faire attention à votre santé en même temps, la solution est de modérer la consommation. Car oui, le vin peut favoriser la prise du poids.

Si vous ouvrez votre appétit, il est bien normal que vous mangiez un peu plus que normalement. Comptez également le fait qu’un verre de vin rouge de 15 cl vous apporte 85 kcal. Cela vous fait déjà un surplus par rapport à ce que vous mangez pendant une journée.

En plus d’en consommer modérément, privilégiez le vin rouge au vin blanc doux qui contient un additif naturel de sucre. Cela amène à dire qu’il y a plus de calories dans la cuvée blanche.

Est-ce que le vin fait grossir ? Oui et non. Si vous voulez vraiment faire attention à ce que vous mangez et buvez, au lieu de vous priver de tout et de rien, recherchez les meilleurs aliments à consommer périodiquement et en quantités raisonnables. En effet, éviter certains aliments n’est qu’une solution passive de perte de poids. Gardez la ligne en mangeant correctement et en consommant ce dont votre corps a besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This