Légumes dans le régime Scarsdale

Régime Scarsdale : Fonctionnement, Menus et Avis

Scarsdale est le nom d’une ville de l’État de New-York, aux États-Unis. Ce nom est également associé à un régime alimentaire élaboré par Herman Tarnower (1910-1980), un cardiologue et nutritionniste américain. Ce dernier a mis au point le régime Scarsdale dans les années 1970 en vue d’éliminer le surplus de poids chez les sujets qui le désirent. Il s’agit d’un régime destiné à une perte rapide de poids pendant une courte période de temps. Hypocalorifique et restrictif, il est classé dans la catégorie des régimes ‘’low-carb’’ caractérisés par très peu d’apport en glucides.

Principes

Le régime Scarsdale est fondé sur un apport de glucide extrêmement limité, une réduction considérable de graisse et de calories tout en préconisant une proportion élevée de protéine et une sélection d’aliments. Il s’agit donc d’un régime hypocalorifique, hypoglucidique et hyperprotéiné basé sur la consommation de certains aliments et l’interdiction de toute une liste d’aliments. C’est le suivi scrupuleux des recommandations au cours des différentes phases qui permet d’obtenir des résultats maximums, notamment la perte rapide du poids. 

Les aliments sains privilégiés au cours de la première phase sont les légumes, les fruits et les protéines avec un apport calorifique qui n’excède pas 1000 calories par jour.

Le choix des aliments est plus varié lors de la deuxième phase qui est une étape de stabilisation. Ces deux phases doivent être renouvelées autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que le sujet atteigne le poids souhaité.

Pour chacune de ces deux phases, l’auteur propose plusieurs formes de menus (classique, exotique, économique, gourmet et végétarien) pour varier le régime et l’adapter aux envies et aux goûts de chacun.

Comment se déroule le régime Scarsdale ? 

Le régime Scarsdale est basé quotidiennement sur trois repas (petit-déjeuner, déjeuner et dîner) constitués d’une part importante de protéines et d’une proportion réduite de lipides et de glucides visant à diminuer théoriquement les calories dans l’alimentation. Il doit être suivi pendant deux phases de quatorze jours chacune avec des aliments autorisés et des aliments interdits. Les collations ne sont pas autorisées. 

Quelles sont les deux phases du régime ?

 Première phase 

La première phase (Two-On en anglais) dure deux semaines. Particulièrement stricte, elle est caractérisée par un choix restreint d’aliments avec un menu qui doit être suivi à la lettre. Il y a des aliments prescrits qui ne doivent pas être remplacés par un autre. Durant les deux semaines, le menu du petit-déjeuner est toujours le même. Il est constitué d’un demi-pamplemousse, d’une tranche de pain complet ou enrichi en protéines, d’un café ou d’un thé. 

Quant aux déjeuners et aux dîners, ils sont invariablement composés de viandes maigres, de volailles ou de poissons. Ces repas sont accompagnés de légumes (froids ou chauds) sans matières grasses. Seul le citron ou le vinaigre est autorisé comme assaisonnement pour les salades. L’alcool est interdit. Mais l’eau, le café (décaféiné), le thé et les boissons diététiques sont autorisés comme boissons. 

Entre les repas, lorsque la faim prévaut, le sujet peut consommer des carottes ou du céleri.

 La deuxième phase

Moins contraignante, comparée à la première phase, la phase 2 ou phase de stabilisation (Two-Off en anglais) dure également 14 jours. Le choix des aliments à consommer est plus varié. Mais les glucides et les lipides sont toujours fortement limités durant cette phase qui vise à stabiliser la perte de poids. Les féculents ne sont pas autorisés. Les autres recommandations qu’il convient de respecter durant cette phase sont : 

  • au maximum, deux tranches de pain par jour ;
  • les œufs sont autorisés à raison de 3 par semaine ;
  • les aliments industriels sucrés, les viandes grasses, les matières grasses et la charcuterie sont interdits.

Après cette deuxième phase de 14 jours, le sujet peut arrêter le régime ou reprendre la première phase. 

Aliments autorisés / interdits 

 Aliments autorisés 

Avec le régime Scarsdale, vous pouvez manger certains aliments. Ce sont, entre autres, les : 

  • fruits (pamplemousse, mangue, papaye, pêches, etc.) ;
  • légumes (épinards, carottes, céleri, radis, etc.) ;
  • sources de protéines maigres (la viande maigre, notamment, le poulet, la viande de bœuf maigre, la dinde sans peau ni graisse) ;
  • produits laitiers à 0 % de matières grasses ;
  • édulcorants (pour remplacer les sucres) ;
  •  épices, le vinaigre, le citron, l’ail, les oignons, le sel et la moutarde peuvent servir comme assaisonnement.

Aliments interdits 

Pour vous aider à maigrir, dans le cadre du régime Scarsdale, certains aliments ne doivent pas être consommés. Parmi les aliments à bannir, nous pouvons mentionner les: 

  • féculents (riz, pâtes, etc.) ;
  • matières grasses (huile, beurre, etc.) ;
  • produits laitiers gras ;
  • charcuteries ;
  • sucres et les produis sucrés ;
  • viandes grasses (saucisse, côte de porc, etc.) ;
  • confitures et desserts.

Quelle est la journée type du régime Scarsdale ?

Une journée type du régime Scarsdale est constituée comme suit.

Petit-déjeuner

  • fruit de saison ou 1/2 pamplemousse,
  • tranche de pain grillé ou protéiné, 
  • café ou thé sans lait, sans sucre, sans crème. 

  Déjeuner 

  • viande maigre (poulet, dinde…)
  • tomates (grillées ou rôties)
  • un café ou un thé.

Dîner 

  • poisson maigre 
  • légumes verts (épinards, brocoli…)
  • café ou thé.
Prendre du café ou du thé en fin de dîner est recommandé au cours du régime Scarsdale.

Les plus du régime Scarsdale 

  •  C’est un régime court qui permet de perdre du poids rapidement. Ce résultat (avec une perte de poids pouvant atteindre jusqu’à 500 g par jour) et cette courte durée constituent une source de motivation qui permet d’éviter tout abandon au cours de la mise en application du régime. 
  • Le régime Scarsdale est facile à suivre. Les menus sont déjà élaborés avec des proportions préalablement calculées et disponibles dans des ouvrages dédiés. Vous n’avez pas besoin de concevoir les menus, il suffit d’acheter les aliments pour concocter les plats avec un large éventail de recettes consignées dans le livre écrit par le Dr Tarnower (‘’The Scarsdale Medical Diet’’).
  •   Lorsqu’il est de courte durée, le régime Scarsdale est bénéfique pour la santé avec des apports généralement suffisants en protéines, en sels minéraux et en vitamines.
  •  De façon générale, il n’y a pas de restrictions en termes de quantités d’aliments autorisés, ni de comptage de calories, ni de pesage des rations alimentaires. Vous n’avez donc plus besoin d’un efficace coupe-faim.
  •  Avec la perte de poids qui est particulièrement rapide, ce régime minceur peut s’avérer utile aux futurs mariés qui veulent maigrir rapidement ou aux personnes qui veulent hâtivement perdre du poids pour un événement spécial dans un futur proche. 

Les moins

  • Le renouvellement de ce régime ou la répétition fréquente, comme le suggère l’auteur, peut avoir des effets néfastes consécutifs à des déséquilibres nutritionnels. En effet, l’interdiction des huiles peut favoriser une carence en acides gras essentiels. Les proportions insuffisantes de laitage peuvent induire une carence en calcium. Ces carences nutritionnelles peuvent provoquer un dysfonctionnement au niveau du cerveau. 
  • C’est un régime strict qui est parfois incompatible avec la vie sociale, car il ne permet aucun écart, aucune adaptation des repas. Il est donc difficile de l’appliquer scrupuleusement lors d’une invitation chez des amis ou lors d’une sortie au restaurant. 
  • Le régime ne permet pas une alimentation relativement varié. C’est un régime hyperprotéiné mais également hypocalorique et hypoglucidique. Il s’agit alors d’un régime particulièrement déséquilibré qui peut avoir des effets secondaires résultant d’une importante consommation de protéines ou d’une alimentation peu diversifiée. 
  • Ce régime expose le sujet à une reprise des kilogrammes perdus dès le retour à une alimentation normale. Il peut provoquer un effet yoyo compte tenu de la perte de poids très rapide durant les deux premières semaines.

L’efficacité du régime Scarsdale 

Le régime Scarsdale est caractérisé par une alimentation riche en protéines. Il consiste également à réduire la quantité de calories et la proportion d’apport glucidique. Cette faible proportion de glucides et de calories, favorise une réduction de la faim tout en permettant à l’organisme de supporter les restrictions. Ce faisant, pour subvenir à ses besoins, l’organisme va puiser dans les réserves de graisses et non dans ses réserves de sucres.

Ainsi, le régime Scarsdale favorise au bout de quelques jours la réduction de la sensation de faim et une perte rapide de poids, d’un demi-kilogramme par jour en moyenne (selon l’auteur), soit 7 à 9 kilos en 2 semaines. Il a des effets bénéfiques sur la perte de poids tout comme les meilleurs brûleurs de graisses. Mais, cette efficacité est de court terme et prévaut lorsque les consignes et les recommandations sont scrupuleusement respectées. Dès la reprise d’une alimentation équilibrée, la reprise de poids est quasiment inévitable. 

Durée

Le régime Scarsdale est constitué d’une première phase de deux semaines et d’une seconde phase de deux semaines également, soit un total de quatre semaines pour les deux phases. L’auteur préconise une alternance régulière de la phase 1 et de la phase 2, soit le maintien à vie des alternances des différentes phases.

Menus et recettes spéciaux pour le régime Scarsdale

MatinMidiSoir
Jour 1
Demi-pamplemousse
tranches de pain complet ou tranches de pain enrichi en protéines,
thé ou café sans sucre, ni lait, ni crème
Viandes froides variées au choix (viandes maigres: poulet, dinde, langue, bœuf maigre, etc.)
tomate tranchée, grillée ou à la casserole
café ou thé 
Poisson ou fruits de mer (crevettes, crabes)
Salade de légumes
tranche de pain complet ou protéiné grillé
Pamplemousse ou un fruit de saison
Café ou thé
Jour 2Demi-pamplemousse
tranches de pain complet ou tranches de pain enrichi en protéines,
thé ou café sans sucre, ni lait, ni crème

Salade de fruits (vous pouvez combiner tous les fruits que vous voulez) Café ou thé sans sucre 
un steak haché et grillésalade de tomates, laitues, concombrescafé ou thé sans sucre 
Jour 3Demi-pamplemousse,
tranche de pain complet ou  tranche de pain enrichi en protéines,
thé ou café sans sucre, ni lait, ni crème
Salade de laitue au thon (vinaigre ou jus de citron comme assaisonnement) pamplemousse, melon ou fruit de saisoncafé ou thé sans sucre Agneau rôti (après avoir retiré le gras) salade de laitue, tomates, concombres, céleri café ou thé sans sucre 
Jour 4Demi-pamplemousse, tranches de pain complet ou tranches de pain enrichi en protéines,
thé ou café sans sucre, ni lait, ni crème
2 œufs préparés sans matières grassesfromage écrémé ou faible en grasharicots verts ou de pain complet grillé ou protéinécafé ou thé pur.Poulet grillé (sans peau, sans graisse)
épinards, poivrons verts ou haricots verts
café ou thé.
Manger du pain complet ou enrichi en protéines et boire du thé ou du café sans sucré recommandé le matin dans le cadre du régime Scarsdale

Avis de professionnels de santé

Pour les professionnels de la santé, le régime Scarsdale peut constituer une astuce ou une solution intéressante pouvant contribuer à la perte rapide de poids, pourvu qu’il soit appliqué pendant une courte période de temps n’excédant pas 14 jours. Puisqu’il s’agit d’un régime hypocalorifique, il peut induire une perte de poids au cours des premières semaines. Cependant, aucune évaluation scientifique neuf permet d’établir une relation certaine entre cette perte de poids et le respect scrupuleux des principes du régime Scarsdale.

Au-delà de deux semaines, ce plan minceur ne permettant pas de combler les besoins nutritionnels de l’organisme, peut provoquer d’importantes carences en acides gras essentiels, en minéraux (calcium). Particulièrement restrictif, il peut avoir avec des effets néfastes pour la santé. Pour éviter toute exposition aux conséquences d’un déséquilibre alimentaire, certains professionnels conseillent un avis médical ou celui d’un diététicien avant d’avoir recours au régime Scarsdale. Pour eux, ce plan minceur ne doit pas être appliqué pendant une longue période de temps. 

Aussi, pour certains experts, ce régime élaboré dans les années 1970 avec les connaissances du siècle passé, peut être en déphase avec les connaissances actuelles (du 21ème siècle) en matière de nutrition. 

Avis des consommateurs

Les consommateurs appréciant le régime Scarsdale mettent en exergue le fait qu’ils n’ont pas à se casser la tête pour concevoir les menus et les recettes. Ils sont, généralement, satisfaits de ce régime qui leur a permis de perdre rapidement du poids au cours des premières semaines. Mais, comme le soulignent les détracteurs de ce régime, il trouve la mise en application un peu éprouvante et ne sont pas disposés pour respecter les principes de ce régime pendant toute leur vie. Il est même lassant ou fade pour d’autres consommateurs qui lui reprochent le manque de variété au niveau des menus.

Ces consommateurs déçus de ce plan minceur, expriment leur insatisfaction en révélant qu’ils ont perdu juste un poids insignifiant. Ils n’oublient pas de dévoiler la faim qu’ils ont ressentie pendant des journées et le caractère peu pratique de ce régime qui ne permet pas prendre un repas dans un restaurant, chez des amis ou des parents lors de périodes de fête. Pour eux, il s’agit d’un régime trop restrictif, frustrant et inadapté à la vie, voire inefficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This