Plat équilibré

Prendre soin de soi pour perdre du poids

Cela pourrait paraitre étonnant, tant est ancré dans nos habitudes que perdre du poids rime avec privations, frustrations et litres de sueurs éliminés dans la souffrance. Perdre du poids c’est d’abord écouter son corps et ses sensations alimentaires. C’est prendre le temps de se connecter à soi. C’est prendre soin de soi.

Comment faire ?

Prendre soin de soi en préparant son assiette

Cela ne veut pas dire aller coûte que coûte au marché, acheter des légumes frais, les laver les éplucher, les tailler…

Préparer son assiette c’est faire en sorte qu’elle soit pleine d’aliments que l’on aime et qui soient complémentaires. Des protéines, des féculents des légumes. Des fruits, des laitages, des bonnes huiles… des herbes, des épices… Des goûts, des couleurs, de la simplicité.

Équilibrer son alimentation c’est manger de tout, Féculents compris et à tous les repas. Au moins deux repas sur trois. Au petit déjeuner et au déjeuner, pour ne pas avoir de fringales à la fin de la journée. En quantité modérée. Mais c’est là que la difficulté se trouve, dans la modération.

Plat équilibré

Prendre soin de soi devant son assiette

Modérer son alimentation, ce n’est pas obligatoirement réduire la taille de ses assiettes, ni réduire la taille des portions. C’est prendre le temps de manger lentement, d’être en connexion avec soi et à l’écoute de ses sensations. A l’écoute du plaisir de manger et de combler sa faim, mais surtout être à l’écoute du petit signal, très discret, trop discret, de sa satiété.

En effet, notre corps nous envoie des signaux forts lorsqu’il s’agit d’alertes. Et souvent, nous ne ressentons que l’alerte du « trop plein », lorsque notre corps nous crie Stop !! Et c’est déjà trop tard. Nous sortons de table lourd, sans énergie. Lorsque ce phénomène se répète, cela signifie qu’à chaque repas, nous avons mangé plus que nécessaire, et donc, au bout du compte, les kilos superflus vont s’installer.

La sensation de satiété arrive 20mn après la 1ère bouchée quelque soit la quantité consommée. Plus on mange lentement, moins la quantité sera importante pendant ces 20mn. Vous aurez l’assurance de quitter la table nourri, rassasié, mais sans trop plein, sans difficultés à digérer, sans coup de barre post repas. Et petit à petit les kilos superflus s’envoleront.

Manger de tout, pour éviter les carences mais aussi les frustrations. S’accorder un dessert sucré, sans faux sucre, ni 0% apportera un plaisir bien plus satisfaisant que pas de dessert du tout, ou de l’hyper allégé, qui tôt ou tard, nous poussera à combler cette envie refrénée, parfois avec une demande beaucoup plus importante à combler, que celle du petit plaisir initialement satisfait.

S’accorder de temps en temps un repas un peu trop riche, comme une raclette avec des amis, ne viendra pas perturber notre équilibre. Le faire de temps en temps et non pas quotidiennement, fera que le plaisir sera plus intense, et se l’accorder évitera de tout lâcher un jour à force de se sentir frustré.

Prendre soin de soi et de son corps

S’inscrire à la salle de sport et souffrir sur les machines ou dans des cours qui ne nous plaisent pas, dans l’unique espoir de perdre du poids, sans plaisir et uniquement dans la souffrance, n’allègera que votre compte en banque. Une fois passées les bonnes résolutions, si le plaisir n’est pas là, la régularité indispensable pour des effets à long terme n’y sera pas non plus.

L’activité physique est aussi nécessaire pour son corps que pour sa tête. Car oui, bouger son corps en se faisant plaisir nous rend heureux, et en plus au bout d’un moment, plus mince. Mais c’est le plaisir qu’il faut chercher, en trouvant l’activité qui nous correspond, bien avant le résultat. Le résultat peut être irrégulier, parfois la perte de poids fait des paliers, et si c’est notre unique motivation, celle-ci s’envolera.

Trouver du plaisir à bouger seul ou entre amis. Danser, marcher, faire de yoga, du tennis, du vélo, de l’équitation, de la natation, du karaté, promener son chien au-delà du seul pâté de maison … prendre le temps de réfléchir à ce qui nous ferait du bien puis prendre ce moment d’activité physique comme un moment pour soi, un moment que l’on s’accorde et non une contrainte que l’on s’impose.

En profiter pour écouter de la musique, ou un podcast intéressant que l’on n’aurait pas eu le temps d’écouter si on ne s’était pas accordé ce moment. Prendre le temps de voir passer les saisons en marchant à l’extérieur, de redécouvrir son quartier. En profiter pour retrouver un groupe ou une amie qui ferait bien ça elle aussi si elle n’était pas seule à le faire… Déconnecter une heure de son stress au travail ou à la maison pour mieux se connecter à soi.

activité physique pour prendre soin de soi

Prendre soin de son estime de soi

Perdre des kilos vraiment superflus qui peuvent mettre en danger notre santé est un but incontournable, une nécessité.

Mais se fixer des objectifs trop hauts, vouloir rentrer dans du 36 lorsque notre corps est naturellement taillé pour du 40 mettra en danger notre équilibre métabolique et notre confiance en soi. Car un objectif démesuré n’est pas un objectif, mais un piège. Un échec tôt ou tard inévitable avec comme conséquence une perte de confiance en soi et un dérèglement de notre métabolisme.

L’acceptation de son corps avec ses défauts qui le rendent unique, et pas seulement stéréotypé pour ressembler à une image imposée, est aussi une façon de prendre soin de soi et d’atteindre son poids naturel.

Prendre soin de soi c’est trouver et accepter son poids santé. Celui qui est moins difficile à atteindre et à maintenir, notre poids naturel.

Notre corps quel que soit son âge ou son aspect est notre maison. L’unique et la seule dans laquelle nous vivrons toute notre vie.

Prenons en soin pour ce qu’il est et les innombrables services qu’il nous rend. Faisons les efforts nécessaires pour qu’il soit en meilleure santé possible, sans le maltraiter en le sous alimentant ou en le sur alimentant, en l’épuisant pour le faire mincir, ou en l’oubliant plié en 4 sur un canapé, une voiture, un bureau.

Nourrissons-le au mieux, bougeons-le comme nous le pouvons et il nous le rendra avec une énergie et une santé retrouvée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This