maigrir à la ménopause

Perdre du poids et maigrir à la ménopause

Prendre du poids à la ménopause est une contrainte déplorée par de nombreuses femmes. Par ailleurs, se débarrasser des kilos encaissés après quelques décennies constitue un véritable défi. Que faut-il faire pour sculpter la silhouette durant cette période délicate ?

Il n’est pas question de faire subir à votre corps un régime sévère et monotone. Il vous faut juste une alimentation saine, une bonne hygiène de vie et une dose de compléments alimentaires. Conformez-vous à un rythme de vie compatible à votre condition. Avec en plus un moral au top, vous finirez par perdre du poids et à maigrir à la ménopause.

Maigrir avec une alimentation pauvre en calories

Limiter les matières grasses et les pâtisseries

Réduire les apports caloriques est la meilleure façon de perdre du poids à la ménopause. Il s’agit de manger à satiété, mais en veillant à la qualité des aliments qui composent votre assiette. Consommez moins de matières grasses en évitant la crème fraîche, le beurre, et les huiles. Les rares fois où vous en preniez, optez plutôt pour les huiles extraites de graines végétales dont colza, olive…

maigrir à la ménopause
Une alimentation raisonnable est indispensable pour maigrir à la ménopause

Les aliments proposant un apport calorique élevé sont absolument à bannir de votre alimentation. Oubliez donc gâteaux et tartes, charcuteries, fromage de chèvre, de vache ou de brebis… Le régime alimentaire qui vous aidera à maigrir à la ménopause sera principalement composé de céréales, de haricots secs, de lentilles et de fèves.          

Consommer des légumes verts et des viandes maigres

Les légumes, surtout ceux de couleur vert foncé, ainsi que les viandes maigres comme les poissons et les volailles, ont très peu de calories. Ces aliments apportent en plus, des fibres, des vitamines et calcium, et aussi des protéines de qualité.

Ce qui vous aide à manger suffisamment sans risque de prendre du poids. Ils vous aident aussi à ralentir le vieillissement de vos cellules et de vos organes à la ménopause. Il serait plus intéressant de les consommer lors des repas principaux de la journée pour éviter d’avoir faim.

Vous pouvez aussi prendre une collation par jour si cela vous tente. Par contre, les grignotages surtout dans la matinée, vous empêcheront certainement de maigrir  et vous alourdissent encore plus de jour en jour.  

Opter pour un régime riche en protéines et en calcium

Maigrir sans risque avec les protéines maigres et les protéines végétales

Les protéines de qualité, c’est-à-dire les protéines maigres, se trouvent en grande quantité dans les poissons blancs, les viandes maigres et les œufs. Ces aliments vous aident donc à augmenter vos apports de protéines pour éviter la fatigue et la carence pendant la ménopause.

Les protéines végétales sont également bénéfiques pour raffermir la masse musculaire et garder la vitalité face au dérangement causé par les changements hormonaux. Les lentilles, les pois chiches, les haricots verts, les fèves, le soja font partie des aliments qui en contiennent le plus.

Faire le plein de calcium

Vous devez faire le plein de calcium pour traverser la ménopause avec beaucoup de force et l’espoir de perdre du poids. Ce minéral vous prévient de la fragilité osseuse qui apparait souvent à cette période.

Vous serez donc à l’abri de l’ostéoporose, des fractures et des problèmes articulaires. Le calcium est également un coupe-faim naturel qui vous aide à vous limiter aux 3 repas principaux. Pour augmenter vos apports en calcium, consommez des produits laitiers non gras comme les yaourts sans sucre, les fromages blancs, les faisselles…

Le calcium abonde aussi les eaux calciques, les sardines en boîte, et certains légumes dont brocoli, poireaux, poivron…

Traverser la ménopause avec moins de sucre

Éviter de prendre du ventre en limitant les sucres rapides

Pour perdre du poids à la ménopause, vous êtes tenu à vous passer de vos envies de friandises et de sucrerie. Il existe les sucres simples, également appelés sucres rapides, qui occasionnent rapidement l’accumulation de graisses au niveau du ventre et des hanches.

maigrir à la ménopause
Bannissez les sucres rapides de votre alimentation

Ces sucres se trouvent essentiellement dans les boissons sucrées, dont les jus de fruits industriels, nectars, jus gazeux, thé glacé, sirop… La mention light n’écarte pas forcément la présence de sucres dans les boissons. Tous les aliments sucrés sont également à limiter pour garder la ligne ou retrouver une bonne silhouette.

Faites donc une croix sur les confiseries, y compris les faux-bonbons. Réduisez aussi la consommation de miel, confitures, pâtisseries et chocolats autres que les noirs à plus de 80 %. Pour les desserts, évitez de manger fréquemment des crèmes et des mousses au chocolat ou des mousses de fruits et préférez les fruits naturels.

Se mettre au fait du taux de sucre dans le repas

Si vous avez l’habitude de terminer votre repas par une bonne dose de sucré, il est temps de vous y prendre autrement. Premièrement, les salades fruits et compotes industrielles ne sont pas des bons desserts.

Les mousses aux fruits et les mousses au chocolat sont à prendre uniquement à de rares occasions. Les crèmes desserts, trop grasses et trop sucrées, sont également moins conseillées. Ensuite, pour les petits-déjeuners à base glucidiques, si vous avez fait du sport à jeun le matin, vous avez le droit d’en profiter un peu, mais avec modération. Dans ce cas, ne consommez plus d’aliments sucrés pour le reste de la journée.

Sans activités intenses le matin, limitez-vous au petit déjeuner à base de protéines maigres et de céréales complètes dont l’œuf, le riz, le pain complet… Pour les fruits naturels, ne dépassez pas 3 portions par jour. Faites attention également aux aliments transformés et à leurs sucres cachés.  

Se priver de certaines épices, d’excitants et de boissons alcoolisées

Utiliser moins de sel

L’avis sur l’effet du sel sur la prise de poids est divergent, mais pour aider votre corps à bien réagir aux différents changements afférents à la ménopause, optez pour un régime pauvre en sel. Cet exhausteur de goût a la particularité de stimuler l’appétit, ce qui n’aiderait pas votre corps à maigrir.

Le sel est également l’ennemi de certaines maladies qui viennent souvent avec l’âge dont hypertension artérielle ou la rétention d’eau… Ces maladies dérangeraient le métabolisme jusqu’à occasionner un problème d’obésité.

Pour réduire la consommation de sel, commencez par supprimer le sel à table et utilisez uniquement deux ou trois pincées à la cuisson. Vous devez tenir compte également de la présence de sel dans les plats préparés et aussi dans certains aliments comme les fromages, les charcuteries, les amuse-bouches et le pain.

Éviter les agitateurs hormonaux

Si vous avez du mal à vous habituer au goût des aliments pauvres en sel, vous avez la possibilité de vous servir de certaines épices et aromates comme le persil, la ciboulette, le cumin ou encore la coriandre.

Par contre, évitez autant que possible de rechercher des saveurs à l’aide de poivre ou de piment. Ils risquent de déstabiliser encore plus vos rythmes hormonaux et même vous causer un problème d’insomnie.

Avec une addiction au tabac et à l’alcool, il est impossible de maigrir à la ménopause. Si vous êtes victime de toute sorte de dépendance à ces agitateurs hormonaux, cherchez d’abord à vous faire aider par un spécialiste de cure détox. Vous pouvez par la suite adopter un nouveau mode de vie plus sain pour retrouver la forme et la santé à la ménopause.

Un sommeil réparateur pour maigrir à la ménopause

Insomnie et réveils nocturnes par les troubles hormonaux

Avec les troubles hormonaux qui accompagnent l’arrêt des règles, le corps a du mal à s’offrir un bon sommeil réparateur. C’est l’une des raisons pour lesquelles les femmes prennent facilement du poids à la ménopause. Cependant, un sommeil non paisible entraîne la production excessive de l’hormone de la faim.

maigrir à la ménopause
Un bon sommeil est indispensable pour maigrir à la ménopause

Ce qui signifie qu’après une nuit troublée, le corps a tendance à combler le manque de sommeil par la nourriture.  Ceci favorise le stockage des graisses et la prise de poids. Avec un problème d’insomnie ou de réveils nocturnes, il est donc impossible de perdre du poids.

Les conditions d’un bon sommeil

Pour éviter l’insomnie ou le remédier si elle prend déjà de l’ampleur, vous devez vous plier à certaines habitudes. Premièrement, évitez de dormir tard. Si vous vous mettez au lit au-delà de 21 heures, vous risquez de trouver difficilement votre sommeil. Évitez aussi l’écran et la lumière aveuglante dont télé, ordinateur, téléphone, avant de dormir.

Prenez une douche à l’eau tiède et une tasse de tisane bien chaude, sans sucre bien sûr, avant d’aller au lit. Il est également important de dormir dans une chambre confortablement aérée et éteignez complètement la lumière. Une autre petite astuce moins connue, massez légèrement le point de sommeil qui se trouve derrière vos oreilles, ceci accélère l’endormissement et vous plonge par la suite dans un sommeil réparateur.

Restez active pour perdre du poids à la ménopause

Le sport est toujours bienfaisant quand il est question de garder la forme. Pour les moins sportives, il serait difficile de s’y habituer à la ménopause. Quel qu’il en soit, il faut garder un certain rythme d’activités physiques pour compléter les bienfaits d’une alimentation saine.

Si vous bougez plus, vous conserverez votre masse musculaire et vous éviterez en même temps les problèmes osseux liés à la ménopause et la prise de poids. Il est inutile de faire trop d’efforts, des exercices de 30 minutes par jour seraient largement suffisants pour perdre du poids.

Natation, marche, randonnée, vélo, gymnastique sont les meilleures activités physiques adaptées aux femmes qui souhaitent maigrir à la ménopause. Si vous êtes plus motivée, vous pouvez vous faire une course à pied, un jogging ou même une activité de musculation alternée par une activité cardio.

Maigrir à l’aide des compléments alimentaires

Les bienfaits des compléments alimentaires à la ménopause

Si vous prenez des compléments alimentaires à la ménopause, vous aidez votre corps à faire face plus facilement aux différents troubles de la ménopause, notamment, les bouffées de chaleur et l’accumulation de graisse sur la sangle abdominale.

Il vous aide donc à retrouver un ventre plat si cette partie de votre corps commence à se lâcher. Les compléments alimentaires vous aident aussi à maigrir progressivement et vous promettent des résultats durables. Ce qui vous évite l’apparition des rides si vous perdez du poids.

Un brûle-graisse efficace élimine les graisses qui se logent notamment au niveau des hanches, des cuisses, des fesses et du ventre. Quant aux coupe-faims, ils ont pour rôle de réduire votre appétit pour vous éviter l’obésité.   

Les meilleurs compléments alimentaires

Se faire aider par les meilleurs compléments alimentaires est une bonne idée pour limiter la prise de poids à la ménopause. Pour les reconnaître parmi les nombreux produits proposés sur le marché, référez-vous à leur composition.

maigrir à la ménopause
Les compléments alimentaires peuvent aider à maigrir à la ménopause

Les brûles graisses et les coupe-faims puissants renfermant des ingrédients extraits de plantes sont les meilleurs. Ils présentent moins d’effets secondaires et contiennent en plus des minéraux, des vitamines qui fournissent à votre corps un équilibre micro nutritionnel.

Pour les brûleurs de graisse, PhenQ reste le plus efficace et se consomme sans risque. Ce complément alimentaire convient à la fois aux femmes et aux hommes. Il agit particulièrement sur la graisse des tissus adipeux des femmes ménopauses pour leur accorder un ventre plat et une silhouette bien sculptée.   

Les autres avantages des meilleurs compléments alimentaires

Certains compléments alimentaires contiennent de la vitamine D pour renforcer la masse squelettique et éviter la fracture et la déformation des os chez la femme ménopause. Si la formule du médicament contient du soja mélangé à une mélisse, elle sert à réduire les bouffées de chaleur.

Une gélule minceur composée de vitamine B6, de magnésium et d’autres extraits de plantes peut réduire le stress. Ces composants sont mélangés à l’iode, au sélénium et au zinc en cas d’hypothyroïdie.

Pour le PhenQ, les ingrédients sont variés dont les plus intéressants sont l’acide aminé L-cantinine qui transforme les graisses en énergie et la cystéine qui s’occupe de la combustion de la masse grasse. Cette gélule minceur aide particulièrement à éviter l’obésité à la ménopause. Il existe aussi le PhenQ pour les hommes qui souhaitent maigrir.

Conclusion

Maigrir à la ménopause exige d’adopter de nouvelles habitudes au quotidien. L’essentiel est de réduire les états de stress et les troubles occasionnés par les changements hormonaux. Un traitement de plusieurs semaines à l’aide d’un meilleur complément alimentaire vous serait aussi d’une très grande aide pour éviter la prise de poids après l’arrêt des règles. Dans tous les cas, hommes et femmes doivent avoir un mode de vie sain pour une meilleure santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This