Différence entre nutritionniste et diététicien.

Le bilan de micronutrition

Un bilan de micronutrition permet avant tout d’en savoir plus sur nous-même et de solutionner certains maux du quotidien grâce à notre manière de nous alimenter. Cela montre à quel point notre assiette et ce qu’elle contient est important. Redéfinissons tout d’abord ce terme de « micronutrition » avant de comprendre l’utilité et l’intérêt d’un tel bilan.

Qu’est-ce que la micronutrition ?

Très en vogue actuellement, la micronutrition fait beaucoup parler d’elle, mais qu’est-ce donc précisément ?

On peut la définir comme étant une nouvelle approche, ou en tout cas, une approche différente de la nutrition dans le sens où elle se concentre sur les petites molécules. Loin des grands classiques graisses, sucres et protéines dont nous avons l’habitude de parler dans le langage courant en tant que diététicien (mais pas que !). Cette dernière regroupe une large et vaste famille de micronutriments, d’hormones, en passant par les probiotiques, nos fameux colocataires intestinaux. Ainsi, ce micromonde présent dans nos assiettes nous permet de garder notre forme jour après jour… Si l’équilibre est bien sûr toujours présent pour favoriser les bienfaits tant attendus.

Pour plus de détails sur la micronutrition, je vous invite à lire ou relire l’article de Lucie sur le sujet.

Objet de la micronutrition

Qu’est ce qu’un bilan de micronutrition ?

Ok, la micronutrition ce sont des vitamines, minéraux, bactéries que l’on peut retrouver dans nos aliments, mais alors quel rapport avec ce fameux bilan me direz-vous ? Et comment savoir qu’on apporte de tout, en bonne quantité ?

Etant donné que nous parlons d’un domaine infiniment petit, d’où le terme de « micro » nutrition, il est indispensable de comprendre par quel biais ces nutriments se retrouvent dans notre assiette. Mais également, si notre corps a la capacité de les intégrer correctement !

C’est ainsi que le bilan de micronutrition prend tout son sens. Il s’agit d’un outil, utilisé la plupart du temps à travers un questionnaire regroupant toute une série de questions en lien avec son alimentation mais également son environnement. Ce questionnaire permet de mieux comprendre son mode de vie et d’identifier toutes les habitudes alimentaires présentes.

A la suite de ce questionnaire, les « terrains » perturbés sont mis en avant et des solutions sont proposées en fonction des réponses obtenues. Le (ou la) diététicien(ne) spécialisé(e) vous remettra alors un dossier de suivi afin de visualiser votre évolution en fonction des éléments mis en place.

Totalement personnalisé, il permet à chaque personne de comprendre les leviers à mettre en place afin de régulariser un trouble grâce à son alimentation. En effet, les résultats de ce bilan permettent d’effectuer un meilleur choix alimentaire ainsi que de se complémenter, en cas de besoin, et ce de manière sur mesure, s’il vous plaît ! Il mesure donc réellement l’impact de notre alimentation/environnement sur notre fonctionnement général.

Pour quoi, pour qui ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les questions de ce fameux bilan portent sur les habitudes alimentaires mais aussi le mode de vie, l’activité physique pratiquée, les éventuels troubles ressentis jours après jours. Ces troubles peuvent avoir toujours fait parti de notre vie, peuvent être anodins ou beaucoup plus embêtants. En bref, un large panel de maux du quotidien peut trouver son explication… dans notre assiette !! Ce serai donc bête de passer à côté.

Destiné majoritairement aux adultes et seniors, il peut également être effectué pour les enfants et adolescents dans certains cas spécifiques mais de manière beaucoup moins régulière.

Comme nous l’avons vu, nous sommes donc loin des simples calculs de calories et rations, ce bilan étant totalement personnalisé, les résultats obtenus seront propres à chacun et les conseils seront donnés en adéquation avec les objectifs de la personne.

Différence entre nutritionniste et diététicien.

Que peut-il nous apprendre concrètement ?

A tout âge de la vie, notre assiette est un allié majeur. Elle le devient d’autant plus lorsque l’on se rend compte que la composition de cette dernière permet de traiter différents « terrains » ou « profils ». Voici quelques exemples de terrains en lien avec de possibles troubles rencontrés :

  • Terrain digestif traduisant un déséquilibre intestinal : problème de transit, digestion, tolérance alimentaire, ballonnements…
  • Terrain Neuromédiateurs-Stress : troubles du sommeil, fatigue, trouble de l’humeur, sensation d’oppression, palpitations…
  • Terrain Oxydé lié à l’impact de l’alimentation sur l’oxydation de notre organisme : soucis cutanés, rides, tâches cutanées, vertiges…
  • Terrain Carencé en acides gras : trouble de la concentration, problème de mémoire, eczéma, stress…
  • Terrain Hypoglycémique par déséquilibre de la gestion des sucres : grignotages, pulsions sucrées, compulsions…
  • Terrain Acide : douleurs articulaires, ostéoporose, caries, faiblesse immunitaire, inflammations, crampes, tendinite…
  • Terrain Intoxiqué par accumulation d’éléments toxiques (additifs, métaux lourds, pesticides…) ou difficultés à les éliminer : teint pâle, irritabilité, nausées, dépression…

Suite à la réalisation de ce questionnaire, votre diététicienne micronutritionniste sera en mesure de vous indiquer le ou les terrain(s) déréglé(s), ceux qui sont à traiter en priorité et pourront permettre l’amélioration de vos inconforts.

A l’issu de chaque séance un graphique simple et très visuel permet d’axer sur les terrains en question mais surtout de voir l’évolution entre chaque bilan.

En général, un bilan est à nouveau réalisé tous les 3 mois afin de faire ou refaire un point concret sur son équilibre.

L’équilibre alimentaire et des conseils spécifiques sont mis en place avec ou sans compléments alimentaires qui ne sont pas systématiques, mais évalués au cas par cas, selon les améliorations et ressentis perçus au fil des séances.

Vous l’aurez compris, notre santé découle du bon fonctionnement de notre organisme mais également de l’environnement dans lequel nous évoluons. Le but de la micronutrition et plus spécifiquement de l’établissement d’un questionnaire de micronutrition est de permettre l’analyse de nos dysfonctionnements de manière précise et individualisée. Cela permet à la fois, une évaluation globale de ces désordres et surtout, une restructuration par un changement de mode de vie alimentaire.

Si ce bilan vous intéresse et que vous aimeriez établir un premier bilan diététique, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel de santé spécialisé en micronutrition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This