garder l'équilibre pendant le confinement

Les 5 clefs pour garder un équilibre en période de confinement

L’épidémie du Coronavirus Covid-19, nous pousse actuellement à vivre en confinement. C’est un profond bouleversement de nos habitudes avec, pour certains d’entre nous, l’obligation de télétravailler, une augmentation du stress due à l’actualité ou encore un ennui provoqué par une inactivité soudaine qui encourage à grignoter ou à s’alimenter différemment.

Chloé UZEL PONCEBLANC, Diététicienne-Nutritionniste sur Lyon qui assure dans cette période particulière le suivi de ses patients en téléconsultations vous fait partager ses conseils afin d’équilibrer au mieux votre quotidien.

#1 Manger de tout

Il est indispensable de varier son alimentation pour éviter les carences et garder son énergie. Voici les aliments à privilégier :

  • Les légumes et les fruits frais de saison (apport en fibres, minéraux et vitamines) que vous pourrez vous faire livrer par un producteur local ou par un site web de distributeur. N’oubliez pas également de consommer les fruits et légumes surgelés qui conservent toutes leurs qualités nutritionnelles grâce à la congélation.
  • Les féculents complets (riz complet, pâtes complètes…) pour garantir un bon apport en fibres afin d’améliorer le transit qui est ralenti à cause du manque d’activité physique et un apport en magnésium pour lutter contre le stress.
  • Les légumineuses (pois chiches, haricots rouges, lentilles etc…) afin de garantir un bon apport en fer et en protéines végétales.
  • Les matières grasses végétales à hauteur d’une cuillère à soupe d’huile par personne et par repas pour garantir l’apport en acides gras essentiels (oméga 3 et 6) non synthétisés par notre corps.
  • Les viandes, poissons et œufs que vous pouvez prendre en conserve (maquereaux, sardines) pour avoir un bon apport en protéines animales et conserver votre masse musculaire dû au manque d’activité physique.
  • Boire au minimum 1,5l d’eau par jour et réduire la consommation de sodas et sirops.

#2 Garder de vrais repas pour ne pas grignoter

Pour le petit déjeuner, je vous conseille de prendre du pain complet ou aux céréales avec du beurre, du fromage frais ou très peu de confiture. L’objectif est d’avoir des apports en fibres, sucres lents, protéines et matières grasses en limitant les sucres simples.

Lors du déjeuner, votre assiette doit être équilibrée : un tiers de protéines, un tiers de féculents de préférence complet et un tiers de légumes crus et/ou cuits avec un laitage et/ou un fruit selon votre appétit. Le principe est d’avoir un apport suffisant en énergie pour ne pas avoir faim rapidement dans l’après-midi et limiter les grignotages.

En ce qui concerne le dîner, gardez le même principe en limitant fortement les féculents et consommez un repas plus léger.

cuisiner pendant le confinement

#3 Cuisiner

Vous avez plus de temps ? Alors cuisinez, que ce soit pour tromper l’ennui, pour partager un moment en famille ou pour vous faire plaisir. Il est facile de préparer des cakes salés, des quiches ou des gratins qui sont des menus simples à réaliser, équilibrés et qui se conservent plusieurs jours. Idéal pour toute la famille.

#4 Activité physique

Il est temps de pratiquer chez vous une activité physique quotidienne afin de ne pas perdre votre masse musculaire, garder un équilibre mental et évacuer le stress accumulé. Profitez de ces moments de confinement pour prendre soin de vous de façon ludique. Je vous conseille de pratiquer à votre rythme des exercices de renforcements musculaires (squat, gainage ou abdominaux par exemple), de cardio si vous avez la chance d’avoir un vélo d’appartement par exemple ou du yoga pour évacuer toutes les tensions de votre organisme.

#5 Respecter ses sensations alimentaires

Enfin, le plus important en cette période de confinement est de respecter au maximum ses sensations de faim et satiété pour être à l’écoute de ses besoins et de son corps.

Il est important de vous demander avant chaque repas si vous avez la sensation de faim ou s’il s’agit d’une simple envie de manger. Vous allez devoir apprendre à vous concentrer sur les signes « physiques » que vous ressentez quand vous avez faim au niveau de votre estomac par exemple. S’il s’agit d’une « simple » envie de manger, l’organisme va stocker davantage ce que vous mangez. De même, pendant le repas, il est essentiel de manger doucement et en pleine conscience pour que le cerveau puisse mieux enregistrer les informations et que vous puissiez mieux sentir la sensation de satiété. Evitez par exemple de prendre vos repas en regardant la télévision.

Il est d’ailleurs essentiel de s’arrêter de manger lorsque la sensation de satiété est installée.

Prenez-bien soin de vous et de votre famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This