manger une pomme

Ne pas confondre faim et envie de manger

Comment savoir si lorsque l’on se met à manger nous sommes motivés par une réellement sensation de faim ou par une envie de manger ? Y’a t-il une différence entre les deux ? Peut-on avoir l’impression d’avoir tout le temps faim ? Et est-ce « normal » ?

Ca n’est pas chose facile que de comprendre son corps et l’écouter quand la mode est au contrôle et à la restriction alimentaire.

En tant que Diététicienne Nutritionniste, je vais répondre à vos questions.

Pour commencer, ce que vous devez savoir c’est qu’une de ces deux sensations permet de donner à votre corps l’énergie dont il a besoin en fonction de sa dépense calorique quand l’autre vous pousse à manger par gourmandise, par compulsion et aura pour conséquence la prise de kilos superflus.

Mais alors qui est qui ?

« J’ai tout le temps faim » VS « j’ai jamais faim »

Avoir faim en permanence n’est pas ressentir réellement la faim, il s’agit d’une impression, d’une sensation mal comprise de votre corps. La faim est une sensation alimentaire, elle se traduit par un creux dans l’estomac, des gargouillis ou encore la gorge légèrement serrée.

Ne jamais ressentir la faim c’est lorsqu’on ne prête pas assez attention aux sensations de notre corps et ça n’est pas un comportement que je vais vous inviter à garder, au contraire.

Tout se passe dans le corps et plus précisément dans votre estomac, et non dans la tête. La faim ne peut pas être contrôlée, elle se manifeste, c’est aussi « simple » que ça… C’est un point de repère essentiel à écouter et respecter afin de manger quand votre corps en a besoin.

Elle vous permet de réguler vos excès alimentaires (les fois où vous avez dépassé votre satiété ou mangé sans faim). Comment ? En attendant le retour de la faim pour faire le repas suivant même si cela implique parfois de décaler l’heure du repas. Oui, c’est un exercice difficile qui pourtant, une fois acquis, vous donnera une sensation de libération face à votre assiette.

La faim vous permet également de prendre du plaisir à manger puisque vos sens sont en appétit et que vous êtes prêt(e) à déguster le repas parce que vous en avez réellement besoin.

Alors non, on n’a pas faim tout au long de la journée, ceci est une fausse interprétation de vos sensations, et si vous n’avez jamais faim c’est que vous n’attendez pas suffisamment entre vos repas.

popcorn

L’envie de manger

L’envie de manger quant à elle, se traduit par une prise alimentaire qui n’est pas motivée par une sensation de faim. La nourriture devient alors une récompense : après une dure journée, pour fêter un succès, par ennui, par habitude,… Autant de raisons qui vous pousse à manger sans faim. Est ce que vous connaissez cela ?

Mais alors, si nous mangeons alors que notre corps n’a pas besoin d’énergie, que se passe t-il ? Nous accumulons des kilos (émotionnels) superflus sans comprendre d’où ils viennent, qui nous pèsent, qui sont difficiles à éliminer…

Manger sans faim n’est pas à bannir, cela peut arriver de temps à autre, nous avons tous des obligations sociales, familiale ou parfois nous avons tout simplement besoin d’un peu de réconfort, il n’y a pas de mal à cela, mais la solution est d’attendre le retour de la faim pour faire le repas suivant (une fois encore vous remarquez ?)… Finalement c’est ça le secret pour réguler l’apport calorique donné à notre corps !

Pourquoi ces émotions nous font manger sans faim ?

Manger pour se remplir, se réconforter et se rassurer est un phénomène qui touche beaucoup d’entre nous, c’est un mécanisme ancré, peut être depuis la petite enfance. Bien souvent lorsqu’un enfant tombe et se fait mal, on lui donne un bonbon pour le consoler, l’enfant enregistre alors l’information qu’avoir mal s’apaise avec une douceur ! Et combien on été privé de dessert parce qu’ils s’étaient mal comportés ? L’idée n’étant pas ici de pointer du doigts ceux qui ont fait votre éducation, oh non, chacun fait du mieux qu’il peut avec ses outils, mais plutôt de comprendre notre histoire pour pouvoir agir dessus dans le présent.

Voyez-vous, ces émotions qui font manger empêchent au quotidien d’écouter les sensations alimentaires de votre corps, quel dommage, je vous invite à reprendre le leadership de vos sensations corporelles et alimentaires !

manger une pomme

Que devons nous faire ?

Heureusement, rien n’est irréversible dans les sensations alimentaires. Commencez par vous autoriser à manger de tout, de manière varié et équilibré, dès lors que vous ressentez une bonne sensation de faim ! Vous vous apercevrez que ce besoin de se jeter sur les aliments par envie, pulsion ou ennui diminuera très fortement, jusqu’à disparaître lorsqu’un travail sur soi est réalisé en parallèle avec un professionnel de santé.

Alors oui ! Quand vous vous attablez avec faim vous avez le droit de manger des frites le soir, des pâtes en sauce avec du fromage râpé, un hamburger ou des biscuits.

Ce qui fait grossir ça n’est pas ce que nous mangeons mais comment nous le mangeons.

Mon petit secret ? Attendre de ressentir une réellement sensation de faim et… Comprendre que rien ne fait grossir sauf : Frustration – Craquage – Culpabilité => les 3 drôles de dames du cercle vicieux des troubles du comportement alimentaire !

Plus facile à dire qu’à faire ?

Le travail à faire est d’écoutez ce que votre corps à a vous dire… L’aider à s’apaiser enfin ! Cela commence par la prise de conscience : « est ce que j’ai faim ou non » avant toute prise alimentaire. L’écoute de vos sensations alimentaires vous permettra de retrouver une relation saine avec l’alimentation et votre corps.

N’hésitez pas à demander de l’aide si vous en sentez le besoin ! Nous, les Diététiciens, sommes là pour ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This