Le maïs fait partie des céréales les plus consommées au monde après le blé. Ses épis sont riches en eau et sont souvent utilisés comme légume.

Il constitue un des aliments principaux consommés par les Américains. Environ 843 000 000 000 kg en sont produits annuellement.

Il occupe une place importante en cuisine et on le retrouve dans beaucoup de plats. Il reste à savoir si oui ou non le maïs fait vraiment grossir.

Pour éclairer ce mystère, découvrez de quoi il est constitué, ses valeurs calorifiques et les raisons pour lesquelles il pourrait favoriser la prise de poids.

Le maïs

Le maïs est une céréale provenant du Mexique. Il est planté pour la première fois il y a environ 9 000 ans par les Amérindiens. Il s’adapte à un climat tropical humide et produit des grains qui peuvent être broyés pour obtenir de la farine.  

Le maïs fait-il grossir ?
Le maïs est l’un des céréales les plus consommés dans le monde

Cette céréale commence à être cultivée en France et plus particulièrement dans la partie sud-ouest du pays à partir du XVIIe siècle.

Apparence du maïs

Le maïs est généralement constitué par des grains jaunes et de la soie, le tout enveloppé par des feuilles. La tige et la racine ne sont pas incluses.

A noter qu’il existe aujourd’hui des variétés constituées de grains bleus et pourpres. Cette différence serait due à la méthode de culture adoptée.

Consommation

Le maïs peut se consommer de diverses manières. L’épi peut être cuite dans l’eau et grillée. Épis et graines peuvent être vendus en conserve pour ceux qui préfèrent le « déjà prêt » afin de s’épargner l’épluchage et la cuisson. Enfin, le maïs peut également se consommer soufflé ou en popcorn.

En outre, il existe également des dérivés, à savoir :

  • La farine ;
  • La semoule ;
  • Le son ;
  • L’huile ;
  • La fécule ;
  • Le sirop.

La composition du maïs

Le maïs est riche en nutriments et sa consommation est bénéfique pour la santé :

  • Le phosphore maintient la bonne croissance des os et normalise le pH sanguin ;
  • Le magnésium assure la fabrication de protéines, contribue au développement des os et maintient le bon fonctionnement des enzymes ;
  • Le fer tient un rôle important dans la circulation sanguine. Il s’agit du constituant essentiel des globules rouges. Il garantit aussi la formation de nouvelles cellules, des hormones ainsi que des neurotransmetteurs;
  • Le zinc participe aux réactions immunitaires et à la cicatrisation des plaies. La consommation de maïs sucré est préconisée aux femmes enceintes, car le zinc développe le fœtus ;
  • Le manganèse est majoritairement présent quand le maïs est d’abord bouilli puis égoutté. Ce sont des cofacteurs d’enzymes destinés à améliorer le métabolisme.
  • Les épis en conserve sont des sources de cuivre. Ils constituent l’hémoglobine et les collagènes dans l’organisme.
  • Les vitamines B1, B2 et B3 participent au renouvellement cellulaire et produisent des hormones. Elles collaborent pour produire de l’énergie à partir des glucides et des protéines ingérées.
  • La vitamine C possède des vertus antioxydantes, préservant la santé des os et des dents. Elle aide à lutter contre les infections, absorbe le fer des végétaux consommés et favorise la cicatrisation.
  • Le maïs contient aussi des acides pantothéniques et du folate qui participent à la bonne croissance du fœtus. Ils synthétisent des matériels génétiques comme l’ADN et l’ARN.

Quelles sont ses valeurs calorifiques ?

100 g d’épis de maïs apportent environ 100 calories ou 421 kJ. Sa composition se répartie comme suit :

  • 3,4 g de protéines ;
  • 16,4 g de glucides (4,8 g de sucre, 7,2 g d’amidon et 4 g de fibres alimentaires) ;
  • 1,5 g de lipides (0,2 g d’acides gras saturés, 0,4 g d’acides gras monoinsaturés et 0,6 g d’acides gras polyinsaturés).
  • 75 % d’eau.

Les apports en vitamines sont :

  • environ 9 % de vitamine C ;
  • 7 % de vitamine E ;
  • 8 % de vitamine B1 ;
  • 4 % de vitamine B2 ;
  • 11 % de vitamine B3 ;
  • 13 % de vitamine B5 ;
  • 10 % de vitamine B6 ;
  • 29 % de vitamine B9.

Quant aux apports minéraux, ils sont ventilés comme suit pour 100 g de maïs :

  • 3 mg de calcium ;
  • 77 mg de phosphore ;
  • 26 mg de magnésium ;
  • 218 mg de potassium ;
  • 1 mg de sodium ;
  • 0,5 mg de fer ;
  • 0,4 mg de zinc ;
  • 0,2 mg de manganèse ;
  • 1 mg d’iode ;
  • Traces de sélénium.

Est-ce que le maïs fait grossir ?

Le maïs contient des glucides

Le maïs est constitué à plus de 70 % d’amidon, c’est à dire des glucides. C’est pour cette raison que les épis sont cuits avec de l’eau ont un goût sucré. Ceux-ci garantissent un apport d’énergie et sont facilement assimilés par l’organisme, contribuant au bon fonctionnement de ce dernier. Contrairement aux idées reçues, ce type de glucide n’a pas d’impact sur la prise de poids.

Le maïs fait-il grossir ?
Les aliments qui accompagnent le maïs sont souvent à l’origine de la prise de poids

Une céréale riche en fibres

Le maïs contient plus de fibres que le riz. Et parmi tous les aliments de sa catégorie notamment le blé, l’avoine et le riz, c’est celui qui apporte le plus d’antioxydants.

À noter qu’un antioxydant est idéal pour combattre les mauvais cholestérols et les problèmes cardiovasculaires.

Par conséquent, consommer quotidiennement une portion d’épis de maïs est bénéfique pour la santé et contribue à réguler la masse graisseuse.

Les accompagnements

C’est surtout la façon de cuisiner le maïs et ses accompagnements qui influent sur le poids. En effet, cette céréale est très pauvre lipide (près de 1,5 % de son poids total).

Le popcorn, par exemple, est souvent accompagné de sirop. C’est cette substance qui favorise la prise de poids.

Un allié dans le cadre d’un programme minceur

Grâce à ses différents spécificités, vous pouvez faire du maïs votre allié dans le cadre de votre programme minceur.

Il s’agit d’un excellent coupe-faim qui procure une sensation de satiété pendant un bon moment.

Le pain de maïs est spécialement recommandé par les nutritionnistes pour les régimes minceur.

L’huile de maïs possède la particularité de ne pas influer sur le poids.

Conclusion

Le maïs compte parmi les aliments souvent diabolisés par les personnes souhaitant garder la ligne. Parce que cette céréale est connue pour être riche en glucides, beaucoup font l’impasse sur celle-ci, ayant peur de la prise de poids. En réalité, le maïs ne fait pas grossir. Ce sont les accompagnements qui sont en cause. Au contraire, il s’agit d’un aliment à privilégier dans les régimes amincissants.