Le chocolat est à la fois un aliment délicieux et une source d’énergie et de nutriments. Beaucoup affirment qu’il fait grossir à cause de son goût à la fois sucré et sa texture plutôt grasse. Est-ce que c’est une fatalité ? Cette gourmandise est-elle systématiquement source de prise de poids ?

Pour savoir si le chocolat fait réellement grossir, découvrez dans cet article ses composants et ses valeurs calorifiques. 

Le chocolat

La fabrication du chocolat

Le chocolat est fabriqué à partir de la fève de cacao provenant principalement d’Amérique Centrale. C’est un aliment qui est essentiellement composé de sucre, d’huile végétale (huile de palme, karité ou noyaux de mangue) et de beurre de cacao.

le chocolat fait-il grossir?
Le cacao est l’ingrédient principal du chocolat.

Sa conception est similaire au café : les fèves sont torréfiées pour intensifier leur arôme. Il faut commencer par nettoyer les graines à l’aide d’un torréfacteur. Cette opération dure en général environ une quarantaine de minutes sous une température de 140 °C. Elle réduit d’environ 2 à 7 % l’humidité des fèves.

Les fèves sont, quant à elles, cuites avec leur coque avant d’être décortiquées. Elles sont ensuite broyées par une meule.

Le chocolat dans tous ses états

La nature et la couleur du chocolat varient en fonction de la quantité de cacao qu’il renferme :

  • Le chocolat noir : une grande quantité de cacao et un peu de sucre ;
  • Le chocolat au lait, de couleur marron : un peu de cacao, du sucre et du lait concentré ou en poudre ;
  • Le chocolat blanc : du beurre de cacao, du sucre, du lait et des arômes.

Consommation

Le chocolat se consomme soit directement ou soit en l’utilisant en tant qu’ingrédient en cuisine. Il se présente alors sous plusieurs formes : poudre, plaquette, pâte…

Au Mexique, il était initialement consommé sous forme de boisson épicée. Ce n’est qu’après la révolution industrielle que les autres présentations ont commencé à exister.

Avec le temps, les chocolatiers agrémentent cette sucrerie de garnitures diverses : arachide, amande, noix de coco, riz soufflé, noix de cajou… Cela ne fait que rehausser la saveur du chocolat dont la cote est indéniable auprès des petits et des plus grands. 

La composition du chocolat

Le chocolat est riche en nutriments et vitamines :

  • Glucide indispensable pour assurer la production d’énergie et/ou lutter contre la fatigue ;
  • Magnésium pour maintenir la stabilité des nerfs et des muscles ;
  • Calcium qui favorise le bon développement des os ;
  • Phosphore qui régularise les réactions chimiques présentes dans l’intérieur des cellules ;
  • Vitamines A, B1, B2, C, D et E ;
  • Oligo-éléments tels que le fer, nickel, zinc, sodium, fluor et iode ;
  • Phényléthylamine qui agit comme un antidépresseur ;
  • Théobromine qui participe à la stimulation des influx nerveux afin de procurer une sensation de bien-être ;
  • Caféine qui régularise le sommeil ;
  • Anandamide qui provoque les mêmes réactions que la marijuana ;
  • Flavonoïdes qui assurent une fonction similaire à l’antioxydant et remédient aux hémorroïdes et fragilités cellulaires ;
  • Tryptophane qui agit comme un précurseur de sommeil, traite la dépression et le stress et protège le cœur ;
  • Théophylline qui stimule légèrement les cellules et maintient le bon état des muscles respiratoires.

Quelles sont ses valeurs calorifiques ?

Les valeurs énergétiques du chocolat dépendent de son type et sa composition. Voici les chiffres pour 100 grammes :

  • Noir : environ 2320 kJ ou 555 kcal ;
  • Au lait : aux alentours de 2300 kJ ou 550 kcal ;
  • Blanc : à peu près 2380 kJ ou 570 kcal.

Le chocolat blanc présente la teneur en calories la plus élevée, car elle renferme une plus grande masse de lipides. C’est donc celle qui influe le plus sur la prise de poids.

À noter que l’ajout de suppléments tels que les noisettes, le riz soufflé, les arachides, etc. ne modifient pas ces valeurs. 

Le chocolat fait-il grossir ? Dans quelles conditions ?

Le chocolat est souvent considéré comme un péché mignon. Ce que les appréciateurs redoutent par-dessus tout, c’est son côté addictif. Une fois que l’on y goûte, l’on ne peut plus s’en passer. Et l’on finit par en consommer des quantités indécentes. Mais est-ce que le chocolat fait vraiment grossir ? Si oui, pourquoi ?

le chocolat fait-il grossir?
Le chocolat est une friandise très addictive, favorisant ainsi la prise de poids

Le plaisir gourmand

Le chocolat favoriserait la prise de poids à cause de ses vertus thérapeutiques. En effet, la phényléthylamine qu’il contient inciterait les consommateurs à en manger toujours plus, grisés par la sensation de bien-être procuré. D’autant plus que c’est un aliment délicieux.

La quantité consommée

Excéder les 30 g (environ 3 carrés de chocolat) par jour favoriserait la prise de poids. Or, cette « petite » quantité n’est presque jamais satisfaisante. Ce qui peut conduire à une frustration voire un débordement alimentaire.

Le type de chocolat

Le chocolat noir n’augmente pas la masse graisseuse, contrairement au chocolat blanc, du fait de l’apport plus élevé en glucides et lipides par ce dernier.

Concrètement, moins une tablette contient du cacao, plus elle fait gagner des kilos. Les nutritionnistes déconseillent d’ailleurs le chocolat blanc dans le cadre d’un régime amincissant.

Un aliment addictif

Le chocolat peut provoquer une véritable dépendance, comme une drogue, mais de manière plus douce. Dans les cas les plus graves, une personne ressent l’envie d’en manger plusieurs fois dans la journée. L’anandamide serait à l’origine de cet effet.

Le manque d’activité physique

Cette situation joue sur l’augmentation du poids. Manger deux fois (au minimum) du chocolat sans faire du sport risque d’élever l’IMC (Indice de Masse Corporelle).  

Les bienfaits sur la santé du chocolat

Au-delà des risques qu’il présente sur la prise de poids, le chocolat figure sur la liste des aliments conseillés dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré au vu de ses apports nutritifs. Il contient des molécules bénéfiques à l’instar des catéchines, qui régularisent les problèmes de pression artérielle, d’inflammation et de sensibilité à l’insuline.

Conclusion

Alors, le chocolat fait-il grossir ? Bien qu’il favorise parfois la prise de poids, une consommation raisonnée ne fait pas de mal. D’autant plus qu’il s’agit d’un aliment riche en nutriments et autres substances avantageux. Il s’agit juste de prendre une quantité raisonnable (3 carrés par jour au maximum) et de favoriser autant que possible les présentations les moins énergétiques, c’est-à-dire le chocolat noir. Et on ne le répétera jamais assez, c’est l’excès qui est nocif.