Le konjac (Amorphophallus konjac) est une plante vivace du genre Amorphophallus qui pousse dans les régions tropicales et subtropicales d’Asie orientale, de l’Indonésie à l’Inde, au Japon et en Chine. On le connaît principalement pour sa corme féculente, une structure semblable à un tubercule qui fait partie de la tige des plantes, mais qui pousse sous terre et agit comme un organe de stockage pour la plante. Le konjac est également connu sous le nom d’igname d’éléphant, vraisemblablement pour la ressemblance de son corme à celui de la vraie igname, mais les deux plantes ne sont pas étroitement apparentées.

Le konjac, ce supplément à prix doux, est principalement utilisé comme source de glucomannane, une fibre alimentaire qui représente environ 40% de la corme des plantes. Le glucomannane est utilisé comme additif alimentaire pour ses propriétés épaississantes et émulsifiantes, et comme complément nutritionnel pour le traitement de l’obésité, de la constipation, de l’hypercholestérolémie, du diabète et de l’acné. De l’avis des diététiciens, il fournit une riche source de fibres solubles présentant un intérêt général pour le système digestif, tout en ne contenant quasiment pas de calories.

Acheter votre coupe faim au Konjac Glucomannan Plus, livraison en 24h/48h

Histoire et origine

Le konjac est régulièrement mentionné dans les traités d’histoire chinoise, à la fois comme médicament et comme aliment. La première utilisation connue de cette plante en tant qu’herbe médicinale remonte à la dynastie des Han en Chine, il y a environ deux mille ans. A cette époque elle était recommandée pour le traitement de l’asthme, de l’infection, de la toux et des affections cutanées. De l’avis des historiens, son utilisation s’est poursuivie au cours des dynasties suivantes et est restée ininterrompue jusqu’à nos jours.

Le corme, sous la forme de farine ou de gelée, a une longue histoire culinaire en Chine et au Japon. Dans la province chinoise du Sichuan, la gelée est utilisée comme substitut au tofu et appelée tofu konjac. Au Japon, où elle est appelée konyaku, la farine est mélangée avec de l’eau et de la chaux, puis bouillie. Une fois solidifié, il est découpé en plusieurs formes. Coupé en tranches fines, cette fibre à petit prix peut prendre la place de tofu ou de poisson cru trancher finement. Lorsqu’il est coupé en lanières, il peut prend la place des nouilles dans plusieurs plats en ragoût. Le Konjac lui-même a peu ou pas de goût.

L’intérêt occidental pour cette plante a augmenté au cours des deux dernières décennies, car les bienfaits pour la santé des fibres alimentaires ont été mieux compris. La recherche a mis l’accent sur son potentiel de contrôle du cholestérol et de la glycémie, comme une aide à la perte de poids et comme un avantage général pour la santé digestive. Les résultats de ces études ont été prometteurs.

Konjac naturel

Konjac naturel

Culture et transformation

Le Konjac est cultivé en Chine, en Inde, au Japon et en Corée. La plante pousse mieux dans les conditions tropicales ou subtropicales caractérisées par des précipitations modérées. De l’avis des agronomes, Le konjac préfère une structure de sol qui combine une couche supérieure quelque peu sableuse avec une couche inférieure boueuse qui peut retenir l’eau. Au Japon et en Chine, il est souvent cultivé sur des terrains vallonnés qui ne favorisent pas l’agriculture traditionnelle, et chaque plante nécessite très peu de place. Les plantes sont généralement plus espacées dans leurs deuxième et troisième années, au moment où ils atteignent des niveaux maximaux de teneur en glucomannane. Ils sont ensuite déterrés pour être nettoyés et transformés.

Le traitement traditionnel après la récolte est une opération très laborieuse. Les bulbes sont séparés du reste de la plante, lavés et épluchés à la main avant d’être tranchés et séchés au soleil. Le traitement moderne incorpore des machines et accélère le processus de séchage avec de l’air chauffé par la combustion du charbon. Quel que soit le procédé utilisé, l’objectif est de produire un produit suffisamment sec pour être stocké et obtenir de plus grandes concentrations de glucomannane. La mesure dans laquelle le konjac est transformé dépend de son utilisation prévue en tant qu’aliment à prix modéré, additif alimentaire ou complément nutritionnel.

La farine de konjac est faite en broyant les cormes sèches et en séparant les composants plus légers de la farine plus lourde. Ce qui reste contient environ 70% de glucomannane et peut être utilisé dans les nouilles et autres plats. La farine peut être transformée pour atteindre une teneur de 80% en glucomannane, donnant de la gelée de konjac ou de la gomme qu’on peut utiliser comme épaississant ou gélifiant. Elle peut être purifiée pour être utilisée comme complément nutritionnel.

Konjac, un allié indispensable pour la perte de poids

De l’avis même des nutritionnistes, l’efficacité de konjac pour la perte de poids repose sur sa capacité à absorber jusqu’à vingt fois son propre poids en eau. Le glucomannane se dilate après ingestion, ce qui tend à favoriser une sensation de plénitude lors de son passage dans le tube digestif. Pour atteindre ce résultat, le konjac est généralement pris avec de l’eau avant les repas. Une approche alternative, moins populaire, consiste à saupoudrer directement les granules de glucomannane sur les aliments.

Des aliments vendus à prix étudié tels que les nouilles shirataki, le riz et les spaghettis ont été créés, ce qui signifie moins de glucides et donc moins de calories. Ceci est une excellente alternative pour ceux qui veulent continuer à manger des plats qui seraient généralement plus élevés en glucides et en calories. La plante peut être utilisée pour aider à augmenter les niveaux d’énergie et stimuler le métabolisme. C’est une excellente option pour ceux qui cherchent à faire plus d’exercice pour perdre du poids.

Les doses recommandées pour la perte de poids vont de un à quatre grammes de glucomannane pris avec un verre d’eau une heure avant chaque repas.

Un excellent supplément en fibres

De l’avis des nutritionnistes, les adultes doivent consommer au moins 20 à 35 grammes de fibres par jour. Le régime occidental typique fournit entre 12 et 18 grammes de fibres par jour. Le son d’avoine, avec 14% de fibres solubles, constitue l’un des sources de fibres solubles les plus concentrées connues en occident. Le glucomannane contient, quant à lui, au moins 40% de fibres en poids sec, faisant du konjac la source la plus riche en fibres solubles dans le monde.

Un remède pour soulager la constipation

Système digestifDes études cliniques spécifiques à la supplémentation en glucomannane ont montré des résultats positifs dans le traitement d’un certain nombre de conditions, y compris la constipation. Les fibres solubles absorbent l’eau, adoucissent le contenu digestif et augmentent le volume des selles, un avis partagé par tous les médecins. La constipation est un problème commun, qui est généralement causé par un régime pauvre en fibres, la déshydratation et le manque d’exercice. Plusieurs études ont démontré que le glucomannane peut être utile pour la constipation. Lorsqu’elle est consommée, la poudre agit comme un prébiotique dans le système digestif, ce qui est très utile pour favoriser des selles saines.

Le glucomannane est considéré comme une fibre laxative naturelle, ce qui signifie que son ingestion favorise l’apparition de selles plus molles qui passent plus facilement dans le côlon. De l’avis des experts, il favorise également la défécation, car le patient fournit moins d’effort pour expulser les selles. Un essai préliminaire et un certain nombre de tests en double aveugle ont montré que le glucomannane était un traitement efficace de la constipation. Chez les personnes constipées, le glucomannane et d’autres laxatifs en vrac favorisent habituellement la défécation dans les 12 à 24 heures suivant l’ingestion. Des études ont montré qu’il suffisait d’ingérer trois à quatre grammes pour soulager la constipation.

Le glucomannane est soluble dans l’eau et facilite donc la digestion. Il est capable d’aider à renforcer le système digestif, ce qui en fait un excellent remède naturel pour ceux qui ont des problèmes de digestion. Il peut également aider à soulager les hémorroïdes. Le glucomannane peut aider le corps à absorber les minéraux, rendant ainsi l’alimentation quotidienne plus saine. En aidant à l’absorption des minéraux, tous les aliments et les boissons que le patient ingère pourront être utilisés plus efficacement.

Une source naturelle de prébiotiques

Les aliments probiotiques sont certainement essentiels pour la santé intestinale et le bien-être général. Les prébiotiques sont ce qui aide réellement à nourrir les probiotiques. Les prébiotiques comme le glucomannane, l’ail, le jicama et les artichauts traversent la partie supérieure du tractus gastro-intestinal sans être digéré, car le corps humain ne peut pas les décomposer. Mais une fois que les prébiotiques atteignent le côlon, ils sont fermentés par la microflore intestinale et créent des probiotiques.

La poudre des racines est un prébiotique qui nourrit les bactéries bénéfiques du gros intestin. Une étude publiée en 2008 a démontré que la supplémentation en glucomannane augmentait la concentration fécale des probiotiques en général, ainsi que celle de probiotiques spécifiques comme les bifidobactéries et les lactobacilles.

Des apports plus élevés en prébiotiques sont liés à des bienfaits comme un moindre risque de maladie cardiovasculaire et des niveaux de cholestérol plus sains. Ils favorisent également une meilleure santé intestinale, une digestion améliorée et une meilleure réponse face au stress. La consommation de prébiotiques est essentielle pour un meilleur équilibre hormonal, une fonction immunitaire plus active et un risque plus faible d’obésité et de gain de poids.

Un remède de grand prix contre le cholestérol

14 études sur le glucomannane a publiées dans l’American Journal of Clinical Nutrition ont révélé que l’utilisation du glucomannane avait des effets bénéfiques significatifs sur le cholestérol total, le cholestérol LDL, les triglycérides, le poids corporel et la glycémie à jeun. Étant un concentré de fibres, cette substance est capable de réduire l’absorption du cholestérol dans l’intestin en épongeant l’eau dans le tube digestif, ce qui réduit l’absorption du cholestérol par le corps. En se fixant aux acides biliaires dans le système digestif et en les sortant du corps, les suppléments de glucomannane peuvent aider à réduire le cholestérol et à réduire la quantité de graisse présente dans le sang.

Acheter votre coupe faim au Konjac Glucomannan Plus, livraison en 24h/48h

Une aide précieuse pour les diabétiques

Il y a plus de 20 études scientifiques impliquant le glucomannane et le diabète. Une des façons dont elle peut aider les diabétiques, est qu’elle retarde le processus naturel de vidange de l’estomac, ce qui entraîne une absorption plus progressive du sucre et une baisse du taux de sucre dans le sang après les repas.

Une étude publiée dans Diabetes Care a montré que la fibre de konjac  avait des effets très positifs sur le diabète. Les sujets de l’étude, qui étaient traités conventionnellement avec un régime à faible teneur en matière grasse et une thérapie médicamenteuse, ont reçu des biscuits enrichis avec de la fibre de konjac. Dans l’ensemble, les chercheurs ont conclu que l’ajout de fibres konjac au traitement conventionnel peut améliorer le contrôle de la glycémie, le profil lipidique sanguin ainsi que la pression artérielle systolique chez les patients diabétiques à haut risque. Ils croient que la fibre de cette plante peut booster l’efficacité du traitement conventionnel du diabète de type 2.

Un allié de poids contre l’hypertension

En corollaire à l’effet bénéfique des glucomannanes sur le taux de cholestérol, une étude a démontré une diminution de la pression artérielle systolique chez des hommes en bonne santé après un traitement de quatre semaines par des suppléments de glucomannane. Il y a beaucoup de solutions naturelles pour contrôler la pression artérielle qui sont bien mieux que de prendre certaines pilules. L’une d’entre elles consiste simplement à en ajouter à son alimentation quotidienne.

Les bienfaits du konjac

Plus épanouies et bien dans leurs corps

Gélules de Konjac : une pléiade de bienfaits sur la santé

Les fibres solubles ont fait l’objet d’études approfondies, qui ont révélée qu’elles produisent des acides gras à chaîne courte lorsqu’elles sont digérées. Ces acides, à leur tour, offrent un certain nombre d’avantages pour la santé, y compris la diminution de la synthèse du cholestérol par le foie, la régulation de la libération d’insuline par le pancréas et l’inhibition de la formation de polypes par l’augmentation du niveau d’acidité du côlon. De l’avis des chercheurs, les fibres augmentent la production d’une variété de cellules et d’anticorps impliqués dans le système immunitaire. Elles diminuent également la capacité des substances irritantes à adhérer à la couche muqueuse du côlon

Parce que la plante possède des propriétés antibactériennes, elle peut aider à juguler les problèmes de santé bucco-dentaire mineurs. La plante peut aider à nettoyer les dents et à combattre les bactéries. La plante contient de grandes quantités d’agents anti-inflammatoires, qui peuvent aider à la santé des os et des articulations. Ceci est particulièrement utile pour ceux qui souffrent de conditions telles que l’arthrite.

Les personnes, qui recherchent un produit pour nettoyer leur visage de la saleté et de la crasse quotidiennes, trouveront de précieux alliés dans les éponges de konjac. Les éponges en konjac peuvent aider à nettoyer le visage. Grâce à leurs propriétés antibactériennes, elles peuvent aider à combattre les peaux grasses et réduire l’acné. Ces éponges sont naturelles et biodégradables. Un avantage intéressant de la plante est sa capacité à favoriser à la santé optique. La plante peut aider à combattre les problèmes oculaires, y compris l’inflammation des yeux. Elle peut aider à renforcer les nerfs optiques et garder les yeux en bonne santé.

De l’avis des professionnels de la santé, Les fibres de la plante ont donné de bons résultats en ce qui concerne le traitement de l’hyperglycémie et de l’hypoglycémie. Le glucomannane attire l’eau dans le système digestif et se transforme un gel qui ralentit les processus digestifs et piège les glucides afin que les niveaux de sucre dans le sang soient stabilisés.

Comment acheter du konjac ?

La poudre, les capsules ou les comprimés peuvent être achetés dans un magasin diététique local ou en ligne. Il est recommandé d’éviter complètement les options de capsules et de comprimés, qui ont tous deux été liés à des obstructions digestives graves. Les comprimés sont connus pour gonfler avant d’atteindre l’estomac.

Lorsqu’on choisit la poudre ou la farine, il faut s’assurer qu’ils sont purs à 100% sans additifs ni charges. Les versions organiques sont aussi une bonne idée mais peuvent être plus difficiles à trouver. Manger des nouilles shirataki ou utiliser de la poudre de glucomannane pour faire des nouilles faites maison peut être une excellente façon d’incorporer le glucomannane dans son alimentation. Les nouilles shirataki japonaises sont le produit alimentaire à base de konjac le plus connu.

Dosage

La dose recommandée de glucomannane est inférieure à celle des autres suppléments de fibres, car elle se dilate fortement dans l’eau (jusqu’à 50 fois son poids). Une étude a montré qu’à des doses de deux à quatre grammes par jour, le glucomannane était bien toléré et entraînait une perte de poids significative chez les individus obèses ou en surpoids. Pour la constipation, il a été démontré que trois à quatre grammes de glucomannane agissaient comme un laxatif efficace.

Il est fortement recommandé de commencer avec une très petite dose par jour. Pour la plupart des produits en poudre, la dose suggérée est d’une cuillère à café par jour. Cette quantité devra être dissoutes dans un grand verre d’eau et avalée 30 à 45 minutes avant le repas. Il est absolument vital de prendre la poudre avec une quantité d’eau suffisante pour ne pas risquer de s’étouffer.

Effets secondaires

Glucomannan Plus, coupe faim au konjacLa poudre de glucomannane est considérée comme sûre lorsqu’elle est consommée comme aliment. En quantités médicinales, la poudre et les capsules sont probablement sans danger pour la plupart des adultes en bonne santé. Le glucomannane, comme d’autres types de fibres solubles, peut causer des problèmes gastro-intestinaux lorsqu’on augmente soudainement la quantité consommée. Ceux-ci peuvent inclure des ballonnements, des douleurs à l’estomac, des selles molles, des flatulences et de la diarrhée.

Les fibres solubles absorbent l’eau et forment un gel dans le tube digestif, ce qui ralentit l’absorption du glucose dans le sang et peut réduire le taux de sucre dans le sang. Les personnes atteintes de diabète devraient faire preuve de prudence lors de l’utilisation de glucomannane pour éviter de réduire trop fortement leur taux de sucre sanguin.

Les comprimés solides contenant du glucomannane peuvent être dangereux pour les personnes âgées et les enfants en raison du fait qu’ils peuvent parfois provoquer des blocages de la gorge ou des intestins. Le risque est particulièrement grand pour les personnes qui ont des anomalies structurelles de l’œsophage ou de l’intestin. La poudre et les gélules sont déconseillées aux personnes qui ont des difficultés de rétrécissement œsophagien ou de déglutition. Il ne faut JAMAIS prendre de glucomannane sans eau. Il est fort possible de s’étouffer si on essaie de l’avaler à sec.

Un autre effet secondaire des fibres solubles est qu’il est nécessaire d’augmenter l’apport hydrique pour éviter la déshydratation ou d’autres complications. Quiconque les prend doit boire beaucoup d’eau et d’autres liquides tels que les jus de légumes à faible teneur en sodium. Le glucomannane peut réduire l’absorption des médicaments par voie orale, entraînant une diminution de leur efficacité. Il est nécessaire pour les consommateurs de parler à leurs médecins de tous les médicaments qu’ils prennent avant d’envisager de prendre des supplément de perte de poids à base de glucomannane. La prise des médicaments une heure avant ou quatre heures après la prise d’un supplément contenant du glucomannane aide à éviter ces interactions.

Avis et précautions d’utilisation sur la prise de gélules de Konjac

De l’avis de l’agence américaine des médicaments (FDA), des bonbons au konjac ont causé des décès par étouffement chez des personnes âgées et chez des enfants. Cela a incité la FDA à émettre une alerte d’importation en 2011 pour les bonbons au konjac. Ces bonbons ont une structure gélatineuse qui ne se dissout pas dans la bouche.

Les suppléments de konjac peuvent également augmenter en volume dans l’œsophage ou l’intestin et provoquer une obstruction. Le risque est plus élevé si le patient prend des comprimés de konjac et s’il prend n’importe quelle forme sans eau. Ce risque est à prendre au sérieux s’il s’agit de personnes âgées et si elles ont des problèmes à déglutir.

Plusieurs pays ont interdit l’utilisation du konjac en raison de la forte incidence d’obstruction intestinale ou de la gorge. Les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes ne doivent pas prendre de suppléments à base de konjac. Il faut cesser de prendre ce complément et consulter un médecin si le patient a des difficultés à respirer, une urticaire ou une éruption cutanée, des démangeaisons, une tachycardie et un gonflement du visage et de la langue.

Acheter votre coupe faim au Konjac Glucomannan Plus, livraison en 24h/48h