Le gluten fait-il grossir?

Le gluten fait-il grossir ?

De nombreux aliments sont remis en question par rapport à la valeur nutritionnelle de leurs composants. Beaucoup se posent notamment sur les produits contenant du gluten. Ce dernier pourrait bien contribuer à la prise ou la perte de poids sans que les consommateurs en soient vraiment conscients. Qu’en est-il vraiment ? Est-ce que le gluten fait grossir ?

Le gluten

De quoi s’agit-il ?

Scientifiquement parlant, le gluten est la matière azotée visqueuse qui subsiste après le procédé d’élimination de l’amidon dans les farines de céréales. En d’autres termes, c’est un genre de colle qui relie plusieurs éléments nutritifs entre eux quand ils sont mouillés.

Le gluten fait-il grossir?
Le gluten est la substance qui procure l’aspect gluant de la farine lorsqu’elle est en contact avec l’eau

Son rôle est d’absorber l’eau et de permettre la fermentation durant la cuisson d’un produit farineux. Sans lui, une pâte ne gonflerait pas et ne pourrait pas être pétrie.

Les produits alimentaires qui contiennent du gluten sont : le blé, le froment, le seigle, l’orge, le malt, l’amidon, les dérivés de protéines végétales hydrolysées, les protéines de plantes hydrolysées, la sauce soja, le sucre glace et bien d’autres encore.

Apports nutritionnels

100 g de gluten apportent 405 kcal soit 20 % des apports de référence. À noter qu’en tant que protéine du blé, il est souvent consommé à titre substitut de la protéine animale. Cette substance est d’ailleurs très appréciée des végétariens.

Les avantages et inconvénients du gluten

Consommer du gluten

Le gluten est un mélange de 2 types de protéines : les gluténines et les prolamines. Elles sont toutes les deux composées d’acides aminés.

Même si l’organisme est capable d’en produire, il est nécessaire de consommer des aliments qui en contiennent afin d’optimiser leurs effets. Le gluten fait ainsi partie de ces éléments qui aident au bon fonctionnement du métabolisme.

Bannir le gluten

Bien que pouvant se révéler utile pour l’organisme, le gluten constitue également un aliment allergène comme tout autre aliment riche en protéines. De plus, il peut entraîner une inflammation de l’intestin grêle. Cette sensibilité atteint aujourd’hui plus de 500 000 personnes en France.

Il est également à l’origine de la maladie cœliaque, une affection chronique de l’intestin qui se manifeste par des symptômes digestifs comme la diarrhée ou les ballonnements.

Par ailleurs, le gluten est à l’origine de nombreux autres symptômes :

  • Neurologiques : fatigue chronique, irritabilité, anxiété, attaque de panique, etc. ;
  • Articulaires : arthrose, polyarthrite rhumatoïde, etc. ;
  • Cutanés : eczéma, psoriasis, etc. ;
  • Immunitaires : diabète type 1, sclérose en plaques, dermatite herpétiforme, etc.

Le gluten fait-il grossir ?

Parce que le gluten se trouve surtout dans les produits farineux ou les féculents, beaucoup pensent qu’il fait grossir. Mais le gluten fait-il grossir ? En vérité, il n’influe aucunement sur le poids. C’est le type de nourriture auquel il est généralement associé qui peut avoir cet effet.

À noter toutefois que vous risquez quand même de grossir si vous exagérez votre consommation, car il un apporte un certain nombre de calories. Comme c’est le cas de tous les aliments, l’excès est toujours nocif.

Dans tous les cas, il n’est pas non plus utile de s’en priver totalement. Vous risqueriez de ne pas apporter suffisamment d’énergie à l’organisme, car les aliments sans gluten sont souvent faibles en calories.

Une idée de recette sans gluten

Certaines personnes ne tolèrent pas le gluten, étant alors contraintes de s’en priver. Pour équilibrer les besoins nutritifs tout en évitant le gluten, il existe plusieurs recettes délicieuses à adopter. En voici une qui émerveillera vos papilles.

Voici les ingrédients dont vous avez besoin :

  • 200 g de flocons d’avoine ;
  • 75 g de noix concassées ;
  • 120 g de beurre d’arachide ou d’amande ;
  • 35 g d’huile de coco ;
  • 60 g de dattes hachées ;
  • 60 g de quinoa blanc ;
  • 50 g de chocolat noir.

Faites revenir les graines de quinoa à basse température pendant plusieurs minutes dans une poêle. Faites fondre l’huile de coco, le miel et le beurre d’arachide dans une casserole et mélangez le tout.

Déposez le tout sur une feuille de cuisson recouverte de papier sulfuré en leur donnant la forme que vous souhaitez. Enfin, enfournez 20 min à 160 °C et c’est prêt.

Une routine pour un poids idéal

Que vous mangiez ou non du gluten, il existe des bonnes habitudes à adopter pour garder la ligne et la forme.

Le gluten fait-il grossir?
Avec ou sans gluten, il est important d’adopter une bonne habitude alimentaire.

Mangez régulièrement et à heures fixes pour optimiser le fonctionnement votre système digestif. Par la même occasion, vous régulerez votre taux de glycémie et éviterez les maladies s’y affairant.

Ne faites que trois repas et 2 collations quotidiennement, réparties tout au long de la journée. Privilégiez la qualité plutôt que la quantité : préférez un yaourt sans sucre à une saucisse trop grasse.

Ne sautez pas les repas. En effet, il ne s’agit pas de vous priver, mais de consommer modérément et intelligemment.

Ne buvez pas trop en mangeant, car vous risquez de perturber la digestion. De plus, cela risque de se traduire par un gain de poids.

Réduisez votre consommation de graisse pour ne pas avoir à brûler ces mêmes graisses dans quelques temps. Mangez plus de poisson que de viande, plus de volailles que de porc ou d’agneau.

Les aliments qui régulent le poids

Pour réguler votre poids, il est important de surveiller et diversifier votre alimentation. C’est en mangeant convenablement et suffisamment que vous atteindrez votre poids idéal. Voici quelques aliments à favoriser pour un régime amincissant :

  • L’eau : votre corps a besoin de 2 L quotidiennement ;
  • Le lait demi-écrémé : buvez au moins un verre de lait et mangez une portion de fromage tous les jours, car un taux de calcium suffisant régulera votre poids ;
  • Les féculents en juste quantité : faites en sorte qu’ils représentent un quart de chaque repas ;
  • Les fruits et légumes : mangez-en à volonté, mais de préférence, crus ou mi cuits.

Des études récentes sur le gluten

Une étude récente faite aux États-Unis prouve que se priver de gluten sans en être intolérant expose les consommateurs à des risques de maladie et de carences.

Du côté français, 5 millions de personnes mangent sans gluten et 660 000 d’entre elles seulement sont intolérantes.

Selon certaines idées préconçues, le gluten augmenterait les risques cardiovasculaires. Les chercheurs américains concluent que c’est faux. Ils ont même découvert que s’en priver revient à ne plus consommer de céréales et donc être plus exposé à la mortalité cardiovasculaire.

Enfin, ils affirment que les produits sans gluten ne sont pas nécessairement plus sains à cause des additifs nutritionnels. Par ailleurs, ils subiraient de fortes transformations. Les idées reçues et les tendances sont parfois erronées. L’idéal reste de s’informer mieux sur un aliment avant d’en consommer ou s’en priver. Le cas du gluten est une évidence, car l’éviter amènerait apparemment à divers risques pour la santé. Si vous avez le moindre doute sur votre alimentation, n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This